Retour à la liste

Le port du Guildo

Notre-Dame du Guildo

22380 Saint-Cast-le-Guildo

  • Littoral

Description

Au début, le port du Guildo était un port double avec un port maritime et un port fluvial. La création de routes, facilitée par la hauteur modérée des rives, favorisa le développement du commerce. Un trafic s’établit donc naturellement avec les ports les plus proches, surtout avec Saint-Malo. Du blé, du bois et des toiles étaient exportés et on importait des matériaux de construction.

A côté de ces échanges, se créèrent des ateliers de constructions navales de grande réputation.

Á la Révolution une navigation commerciale se mit en place, avec des bateaux plus importants (des bateaux de 200 à 300 tonnes venaient fréquemment mouiller au Guildo) et avec des ports de plus en plus lointains : Rouen, Nantes, Bordeaux et les ports du Sud de l’Angleterre. Devant la croissance du trafic, une cale fut construite en 1843.

Le trafic sur l’Arguenon entre le Guildo et Plancoët était important compte tenu des marées et du port maritime. Les gabarres, bateaux utilisés amenaient à Plancoët des matériaux de construction, du charbon, mais surtout de la marre pour engraisser les champs. Pour le retour au Guildo, les gabarres étaient chargées de peaux tannées à l’usage des savetiers et des cordonniers, de céréales, de fruits et légumes ainsi que de bois et de draps. Avec la guerre de 14-18 le trafic commercial disparut.

Infos pratiques